Toulouse : 2.500 fichiers pédopornographiques retrouvés dans l’ordinateur d’un employé de 35 ans

ENQUETE Au cours de sa garde à vue, cet habitant de Colomiers, près de Toulouse, a reconnu qu’il participait à la diffusion de ces images

H.M.
— 
Un clavier d'ordinateur (illustration).
Un clavier d'ordinateur (illustration). — RAPHAEL BLOCH/SIPA

Un homme de 35 ans habitant Colomiers a été déféré devant un magistrat du parquet de Toulouse ce mardi, à l’issue de sa garde à vue pour « détention et diffusion d’images  pédopornographiques ». Son activité a été détectée par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la criminalité lié aux technologies de l’information et de la communication  (OCLCTIC), il y a plusieurs semaines. Lors de sa première garde à vue, cet employé, inconnu jusqu’ici des services de police, avait juste reconnu consulter des contenus de ce type occasionnellement. Mais l’examen poussé de son ordinateur a révélé une activité d’une tout autre ampleur.

Placé de nouveau en garde à vue lundi, l’homme a reconnu que non seulement il collectionnait les images ou vidéos mettant en scène de jeunes enfants mais qu’il participait aussi à leur diffusion. Il devra répondre des faits prochainement devant le tribunal correctionnel.