Toulouse : Après avoir mis en vente son pass sanitaire, un jeune confesse « une bêtise »

RESEAUX SOCIAUX Un jeune de 17 ans a été placé en garde à vue à Toulouse pour avoir mis en vente son pass sanitaire sur les réseaux sociaux

H.M.
— 
L'application Tous anti-Covid sur un smartphone. Illustration.
L'application Tous anti-Covid sur un smartphone. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

Ce qu’il appelle une « bêtise » lui a quand même valu de vivre la désagréable expérience d’une garde à vue. Un Toulousain de 17 ans a été appelé à s’expliquer mercredi devant les policiers pour avoir mis en vente son  pass sanitaire sur les  réseaux sociaux.

La tentative remonte au mois de juillet, mais a fait l’objet d’un signalement anonyme auprès de la plateforme Pharos, déclenchant une enquête des spécialistes de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC). L’enquête n’a toutefois pas décelé que l’appel lancé a généré des transactions. Aucune rentrée d’argent n’a été retrouvée sur le compte de l’adolescent. Le parquet a donc décidé de requalifier les faits en « incitation à l’utilisation frauduleuse d’un document administratif », passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros.