Rennes : Six personnes en garde à vue pour une série d’agressions sur le campus de Beaulieu

VIOLENCES Plusieurs étudiants ont été victimes d’agressions au couteau en fin d’année sur le campus universitaire

J.G.
— 
Illustration du campus de Beaulieu, de l'université Rennes 1.
Illustration du campus de Beaulieu, de l'université Rennes 1. — C. Allain / 20 minutes

L’inquiétude était grande ces dernières semaines sur le campus universitaire de Beaulieu à Rennes où plusieurs étudiants avaient été victimes  d’agressions entre le 25 novembre et le 11 décembre. Tôt mercredi, six personnes, dont cinq mineurs, ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête, a appris 20 Minutes auprès du procureur de la République de Rennes,  confirmant une information de Ouest-France. Elles sont accusées de vol avec arme, extorsion avec arme et escroquerie.

Elles se trouvent toujours ce jeudi en garde à vue et devraient être présentées dans les prochaines heures au parquet, qui décidera des suites judiciaires. À chaque fois, les agresseurs présumés s’en prenaient à des personnes seules, agissant le soir ou la nuit sur le campus. Armés d’un couteau, ils menaçaient les étudiants et en profitaient pour leur voler leurs téléphones portables et du matériel informatique.