Nice : Un mort lors d’une interpellation qui « s’est mal passée » en centre-ville, un policier en garde à vue

QUARTIER BOUCLE Destinée à arrêter des suspects dans l’affaire d’homicide commis le soir du 24 décembre au nord de la ville, l'opération a mal tourné selon le procureur

Fabien Binacchi avec Elise Martin
— 
Un important dispositif a été déployé devant le 7 rue de la Buffa
Un important dispositif a été déployé devant le 7 rue de la Buffa — E. Martin / ANP / 20 Minutes
  • Un homme d’une vingtaine d’années a été tué par un policier ce mercredi dans le centre-ville de Nice au cours de son interpellation, planifiée dans le cadre de l’enquête sur l’homicide d’un jeune homme le soir de Noël.
  • Le policier auteur du tir est en garde à vue et l’IGPN a été saisie « pour une enquête du chef d’homicide volontaire » selon le procureur de la République de Nice.

Le quartier de la Buffa à Nice est bouclé ce mercredi. Un important dispositif est déployé depuis la mi-journée. Au moins un   coup de feu a éclaté alors que la BRI était sur place pour procéder à des arrestations suite à  l'homicide qui a eu lieu le soir du 24 décembre dans le quartier de Las Planas, au nord de la ville. Et un des individus qui devaient être arrêtés, âgé d’une vingtaine d’années, a été mortellement blessé. Le policier auteur du tir est en garde à vue.

« Une opération était prévue pour interpeller des suspects dans cette affaire. L’opération s’est mal passée. Un policier a fait usage de son arme de dotation en tirant sur une des personnes visées » par ces arrestations, et dont le décès a été déclaré à 12h30, a détaillé sur place le procureur de la République de Nice.



L’IGPN saisie

« J’ai saisi l’IGPN [Inspection générale de la police nationale] pour une enquête du chef d’homicide volontaire, a également précisé Xavier Bonhomme. Ce policier [de la PJ de la Nice] a été placé en garde à vue. Pour le moment, nous n’avons pas retrouvé d’arme qui aurait pu être en possession de la victime », née en 1999.

Selon le témoignage d’un livreur, recueilli sur place, « quatre ou cinq hommes sont sortis d’un fourgon et ont essayé d’interpeller trois ou quatre gars qui étaient sur le trottoir » et « c’est allé très vite ». Un seul coup de feu aurait été tiré « précisément à 11h37 », assure également Alan. « L’homme qui a été blessé était par terre, sur le trottoir », a-t-il aussi dit.

D'après une source syndicale, deux autres individus ont été interpellés. Sur son compte Twitter, la police a évoqué une « opération en cours, 7 rue de la Buffa ». Elle conseille d’éviter le secteur. Sur place, la circulation est interdite.