Béziers : Contrôlé pour excès de vitesse, il était en possession d’un kilo de cannabis

PAS DISCRET Inconnu des services de police, l’homme a été interpellé par la BAC et sera présenté mercredi devant le tribunal correctionnel de Béziers. Il risque dix ans de prison.

Jérôme Diesnis
— 
Un policer d'une brigade anticriminalité (Illustration).
Un policer d'une brigade anticriminalité (Illustration). — Bastien Louvet - Sipa

Un homme de 47 ans, inconnu des services de police, a été interpellé vendredi par la BAC (brigade anticriminalité) de Béziers. Après avoir fait stopper le véhicule pour le verbaliser, les policiers ont découvert une batte de baseball sous le siège du conducteur et une forte odeur caractéristique. La fouille du véhicule par les enquêteurs du groupe de lutte contre les  stupéfiants a permis de découvrir la présence de 1 kg de cannabis et 66 g de cocaïne. Il était également en possession de 1.610 euros.

« La perquisition de son domicile permettait la découverte de 12.750 euros en numéraire ainsi que 205,5 g supplémentaires de cocaïne », évoque le procureur de la République Raphaël Balland. En garde à vue, il aurait contesté se livrer à toute revente. Il aurait affirmé détenir les stupéfiants et l’argent au bénéfice d’une personne qu’il disait ne connaître que par son surnom, en contrepartie de sa consommation personnelle.

Jugé en comparution directe devant le tribunal correctionnel

Alors qu’il se déclarait allocataire du chômage, les investigations bancaires ont permis de découvrir plus de 11.000 euros sur son compte, qui ont fait l’objet d’une saisie. Il a été placé en détention provisoire jusqu’à son procès en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Béziers, le 19 janvier. Il devra répondre des chefs d’accusation de transport, détention, offre ou cession et usage illicite de stupéfiants. Il risque jusqu’à dix ans de prison.