Lyon : Un médecin mis en examen pour une vaccination louche

ESCROQUERIE Une famille de Saint-Priest (Rhône) a porté plainte contre un médecin généraliste d'Ecully, qui a voulu les vacciner avec du sérum physiologique. Mise en examen, la praticienne dément, tout en reconnaissant des négligences

J. Le.
— 
La généraliste aurait injecté du sérum physiologique au lieu d'un vaccin contre le Covid-19 (illustration).
La généraliste aurait injecté du sérum physiologique au lieu d'un vaccin contre le Covid-19 (illustration). — Costfoto/Sipa USA/SIPA

Une famille de Saint-Priest (Rhône) a été heureuse de trouver un créneau de vaccination, le 29 décembre dernier, chez un médecin d’Ecully. Elle a vite déchanté, comme le rapporte Le Progrès​. Sur place, les cinq personnes ont d’abord été surprises de découvrir un appartement qui n’avait rien d’un cabinet médical.

Des demi-aveux de négligence

Le médecin a prélevé du sérum physiologique, contenu dans une simple tasse, avant de l’administrer au premier patient, qui a ressenti une vive douleur. Comme elle comptait renouveler cette injection peu orthodoxe avec les autres membres de la famille, ceux-ci, choqués, ont quitté le cabinet pour porter plainte.

Les enquêteurs dépêchés sur les lieux de la praticienne ont découvert des doses de vaccin ouvertes ou périmées. Mise en examen le 6 janvier pour « mise en danger de la vie d’autrui, escroquerie ou tentative d’escroquerie aggravée », la généraliste, âgée de 60 ans, a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer. Toujours selon Le Progrès, elle aurait reconnu des négligences mais nié avoir fait semblant de vacciner ses patients.