Marseille : Séquestrée et violée, la police la localise grâce à Snapchat

SAUVETAGE 2.0 En fugue, une jeune Ardéchoise de 14 ans a été séquestrée et violée dans un appartement de Marseille, avant de parvenir à donner à l'alerte et à guider les policiers avec son téléphone

A.V.
— 
L'application Snapchat sur un smartphone.
L'application Snapchat sur un smartphone. — Richard Drew/AP/SIPA

Sauvée grâce à Snapchat. Une jeune adolescente de 14 ans, originaire d’Ardèche et en fugue, est parvenue à donner l’alerte et à guider les policiers avec son téléphone jusqu’à l’appartement où elle affirme avoir été séquestrée et violée, rapporte France 3.

Vendredi matin, aux alentours de cinq heures, la jeune fille, qui ignore où elle se trouve, profite du sommeil de ses deux ravisseurs pour alerter sa mère, qui prévient immédiatement la police. Rapidement, les policiers prennent contact avec elle. Et c’est une jeune fonctionnaire de police qui a l’idée de la localiser grâce à son compte Snapchat.

La victime se trouve dans un immeuble du 15e arrondissement de Marseille, mais ignore l’étage. Une brigade de la BAC se rend aussitôt dans celui-ci et la jeune Ardéchoise leur signale le bon appartement par texto, lorsqu’elle les entend toquer à la bonne porte. Les deux ravisseurs présumés, âgés de 24 et 64 ans, ont été interpellés et placés et en garde à vue, précise la télévision publique.