Marseille : Tempête dans un verre d’eau autour de la carte de vœux de la mairie

JOYEUSES FÊTES Des élus de la droite catholique se sont insurgés sur les réseaux contre la carte de vœux envoyée par la mairie de Marseille et sur laquelle la croix surmontant la Bonne Mère n’est pas représentée

Alexandre Vella
La carte de voeux de la mairie de Marseille a fait bondir la droite catholique
La carte de voeux de la mairie de Marseille a fait bondir la droite catholique — Tweeter / Valérie Boyer

Pas de trêve de Noël pour les « chicayas » locaux à Marseille. Des élus de la droite  catholique se sont insurgés sur les réseaux contre la carte de  voeux envoyée par la mairie de Marseille et sur laquelle la croix surmontant la Bonne Mère n’est pas représentée. Et c’est la sénatrice LR de Marseille, Valérie Boyer, qui a tiré la première.

« Merci à la municipalité de Marseille d’être si attachée à nos traditions, à nos racines et à notre identité. Après la disparition du "Joyeux Noël" (remplacé par "Bonnes Fêtes"), nous apprenons que Notre-Dame de la Garde n’a pas de croix. La Vierge Marie pourrait être la prochaine ? », a tweeté l'ancienne maire des 11e et 12e arrondissements.

Dans son sillage, elle a notamment été imitée par Nadine Morano, l’ancienne secrétaire d’Etat à la famille de Nicolas Sarkozy, puis  Gilbert Collard, qui fut, entre autres, un soutien de Marine Le Pen. « Les éradicateurs mesquins et staliniens de notre Histoire peuvent s’acharner, la Bonne Mère veillera toujours sur les Marseillais ! »,  a écrit ce dernier.

Si tout est bon actuellement pour polémiquer sur une supposée identité française, celle-ci a tout d’une tempête dans un verre d’eau. Le visuel employé par les services municipaux avait déjà été employé du temps de la précédente mandature. On la retrouve notamment en couverture d’une édition du magazine municipal des 11e et 12e arrondissements, daté de 2019, dans lequel Valérie Boyer, tient une tribune en qualité d’élue de ce secteur, comme l'a signalé un internaute.