Moselle : Un homme soupçonné d'avoir vendu des arbres qui ne lui appartenaient pas

ESCROQUERIE Le,préjudice pour les véritables propriétaires des parcelles est estimé à environ 500.000 euros

T.G.
Des chênes abattus (illustration).
Des chênes abattus (illustration). — F.Launay/20 Minutes

Une arnaque rare. Un homme a été interpellé en Moselle pour vols et d’escroqueries aggravés de… bois. En clair, il vendait et faisait couper des arbres sur des parcelles forestières qui ne lui appartenaient pas, rapporte France Bleu Lorraine Nord.


Au total, il serait attaqué à une vingtaine de parcelles, sur les communes de Basse Ham, Charly Oradour et Hettange-Grande. L’enquête a été ouverte par des gendarmes au printemps et le préjudice total serait estimé à 500.000 euros. Chez la personne en question, les militaires ont saisi « trois véhicules de valeur » et « quatre caves à vins de grands crus », selon le procureur de la République de Thionville.