Val-de-Marne : Des tags menacent de mort la police, les juifs et la maire à Limeil-Brévannes

GRAFFITIS Les menaces visent notamment la maire, la police et les juifs

20 Minutes avec agence
— 
Les messages ont été inscrits ce mardi soir.
Les messages ont été inscrits ce mardi soir. — PixaBay

Les murs d’un immeuble d’habitation de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) ont été tagués ce mardi soir. Les inscriptions contiennent des propos violents et haineux ainsi que des menaces de mort.

Ils visent les policiers, les juifs ou encore la maire LR de la ville Françoise Lecoufle, indique Actu Val-de-Marne. Le même jour, des individus ont tenté de mettre le feu à une caméra du dispositif de vidéosurveillance de la commune.

« Un bel agglomérat de haine et de violence »

« Quand la délinquance se mêle à l’ignominie », a réagi sur Twitter le secrétaire général du syndical policier Unité SGP Police-Force Ouvrière le lendemain des faits. Les tags ont également indigné Linda Kebbab, membre du même syndicat. Au sujet des graffitis, elle a évoqué sur le réseau social « Un bel agglomérat de haine et de violence ».