Toulouse : Un chauffeur de bus pris violemment à partie après avoir demandé à un couple de porter le masque

AGRESSION Après avoir insulté et menacé le chauffeur de Tisséo, un homme et une femme s’en sont pris aux agents de sécurité à qui l’homme a dévoilé ses bijoux de famille

B.C.
— 
Dans un bus Tisséo, de nuit.
Dans un bus Tisséo, de nuit. — Fred Scheiber / 20 Minutes

Ils étaient surchauffés. Mardi soir, dans le quartier des Arènes, à Toulouse, un chauffeur du bus s’est arrêté pour prendre deux personnes aux alentours de 23 heures. Lorsque ce couple est monté dans le bus, sans masque et sans ticket pour monsieur, l’agent de Tisséo leur a rappelé alors les consignes sanitaires. Ce qui n’a pas manqué de déclencher leur courroux. Les insultes et menaces de mort ont plu.

Le conducteur a réussi à les faire sortir de son bus, mais la femme a décidé de donner des coups de pied dans la carrosserie et tous deux se sont mis devant le pare-chocs, l’empêchant de repartir.

Insultes et dégradations au commissariat

Les agents de sécurité de Tisséo ont été appelés en renfort. A leur arrivée, loin de se calmer, le couple les a traités de noms d’oiseaux et leur a assené des coups de pied. Pour ne pas laisser les agents en reste, l’homme a décidé de se déshabiller et d’exhiber ses bijoux de famille.

La police est alors appelée en renfort. Au commissariat, l’homme de 26 ans et la femme de 27 ans ont joué les prolongations, en dégradant la pièce ou ils se trouvaient, et en insultant les fonctionnaires présents. Ils se trouvaient toujours en garde à vue mercredi après-midi.