Lyon : Un jeune homme de 22 ans tue sa grand-mère et la cache dans un bosquet

PARRICIDE Un petit-fils a assassiné sa grand-mère âgée de 85 ans, qui l'hébergeait à Caluire-et-Cuire, avant de cacher le corps dans un bosquet. Mis en examen ce mercredi, il n'a pas pu fournir de mobile à la police

J. Le. avec AFP
— 
Le meurtrier était hébergé chez sa grand-mère à Caluire.
Le meurtrier était hébergé chez sa grand-mère à Caluire. — PIXABAY

Un jeune homme de 22 ans a été placé en garde à vue ce mercredi, soupçonné d'avoir tué sa grand-mère dont le corps a été retrouvé la veille dans un bosquet, près de Lyon, a-t-on appris de source judiciaire.

Localisé puis interpellé dans la région parisienne dans la nuit de lundi à mardi, le suspect était hébergé jusqu'alors chez sa grand-mère de 85 ans, à Caluire-et-Cuire (Rhône). « Dans le cadre de ses premières auditions, il a reconnu avoir tué sa grand-mère mais sans pouvoir en préciser le mobile », a précisé le parquet de Lyon à l'AFP, confirmant une information du Progrès.

Des traces de sang retrouvées à son domicile

Samedi 4 décembre, un homme avait signalé à la police de Lyon la disparition inquiétante de sa mère octogénaire. Deux jours plus tard, l’ex-épouse du déclarant s'est aussi présentée aux enquêteurs, indiquant ne plus avoir des nouvelles de son fils, le suspect, et précisant que ce dernier entretenait des « relations compliquées » avec sa grand-mère.

« Les investigations diligentées au domicile de la personne disparue à Caluire-et-Cuire révélaient des traces de sang qui avaient été nettoyées », a ajouté le parquet dont l'enquête, initialement « ouverte du chef de disparition inquiétante », s'est alors poursuivie pour « enlèvement, séquestration et extorsion ».

Après l'arrestation du jeune homme et sur les indications de ce dernier, les policiers ont retrouvé mardi le corps de la grand-mère dans un bosquet de Caluire-et-Cuire. « Les investigations se poursuivent désormais des chefs d’homicide volontaire et devront déterminer les causes et circonstances exactes de ce passage à l’acte », a conclu le parquet.