Toulouse : Il revient agresser un chauffeur de bus qui n’avait pas voulu le laisser monter sans ticket

AGRESSION Un jeune homme de 28 ans a agressé un chauffeur de bus lundi soir à Colomiers parce que ce dernier ne l’avait pas laissé monter gratuitement au cours du week-end

B.C.
— 
A partir de septembre 2016, les bus Linéo seront reconnaissable à leur livrée "gris et argent"
A partir de septembre 2016, les bus Linéo seront reconnaissable à leur livrée "gris et argent" — Tisséo - SMTC

Lundi soir, vers 23 heures, le chauffeur d’un bus de Tisséo s’est fait agresser alors qu’il se trouvait au terminus de sa ligne, à Colomiers, à l’ouest de Toulouse​. Il se dirigeait vers un local technique lorsqu’un homme l’a bousculé et l’a menacé de mort. En entendant du bruit, des collègues du conducteur ont interrompu l’agression et fait fuir l’auteur des menaces.

La police, appelée, s’est rendue sur place. Alors qu’elle interrogeait les agents de Tisséo, elle a découvert que l’agresseur était de retour sur site pour s’expliquer. En colère, il voulait en découdre avec le chauffeur, qui au cours du week-end lui a refusé l’accès à son bus. Le jeune homme de 28 ans n’était ni muni de titre de transport, ni d’argent pour s’en payer un.

Selon ses déclarations aux forces de l’ordre, au lieu de prendre le bus, il a dû marcher pour rentrer chez lui. Et en bord de route, il affirme avoir failli se faire écraser et explique son retour sur les lieux par sa colère envers le chauffeur qui avait appliqué les consignes. Il a été interpellé et se trouvait toujours mardi après-midi en garde à vue.