Villejuif : Majorité et opposition se chicanent après l’incendie d’un immeuble

SINISTRE Deux cents pompiers sont intervenus à Villejuif pour maîtriser les flammes dans un immeuble de cinq étages

20 Minutes avec agence
— 
Une soixantaine d'engins des pompiers ont été utilisés pour lutter contre les flammes.
Une soixantaine d'engins des pompiers ont été utilisés pour lutter contre les flammes. — GILE Michel/SIPA

Plusieurs personnes ont été blessées lors d'un important incendie dans un immeuble de cinq étages à Villejuif (Val-de-Marne) ce dimanche. Le feu qui a démarré dans un appartement du quartier Léo-Lagrange a nécessité la mobilisation de 200 sapeurs-pompiers et d'une soixantaine d'engins. Les soldats du feu ont indiqué avoir secouru 15 personnes prisonnières des flammes, rapporte Actu Val-de-Marne.

Intoxiqués par la fumée

Le sinistre a fait un blessé grave et cinq blessés légers intoxiqués par la fumée dégagée par le feu. Trente personnes ont été mises à l'abri dans un gymnase de la ville. L'incendie a été l'occasion pour le groupe d'opposition municipale Villejuif Rassemblée, de rappeler les dangers que fait courir le stationnement anarchique de certaines voitures. « Les pompiers sont littéralement entravés dans leur travail », ont affirmé des membres.

Sur Facebook, l'ancien maire LR Franck Le Bohellec a estimé que « la police municipale, lorsqu’elle existait encore » assistait les secours dans leurs interventions, notamment en les aidant à circuler. Sur le réseau social, Pierre Garzon, maire PC actuel, a « fait part de [s]on indignation devant les propos tenus ».