Rennes : Un organisateur de festival mis en examen pour viol aggravé

ENQUETE Membre de l’organisation du festival Visions, qui se tient chaque été dans le Finistère, ce Rennais de 41 ans a été placé en détention provisoire

J.G.
— 
La cité judiciaire de Rennes, qui abrite le tribunal de grande instance.
La cité judiciaire de Rennes, qui abrite le tribunal de grande instance. — C. Allain / 20 Minutes

L’affaire remonte au début du mois d’octobre. Un Rennais de 41 ans a été mis en examen pour viol avec arme et placé en détention provisoire, rapporte ce lundi Le Télégramme. Bien connu dans le milieu culturel, le quadragénaire est le cofondateur du label indépendant rennais Les Disques Anonymes, qui organise chaque été le festival Visions au fort de Bertheaume à Plougonvelin près de Brest.

Selon le quotidien, les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés entre le 13 et le 14 juillet à Rennes, en dehors du cadre du festival.

L’individu écarté de l’association

Dans un post Facebook publié fin octobre, les organisateurs du festival avaient confirmé qu’un « membre important de l’association Les Disques Anonymes fait l’objet d’une procédure judiciaire pour des faits graves qui se sont déroulés dans le cadre de sa vie privée ».

« Ces accusations vont à l’encontre des valeurs défendues par l’association, poursuivent les organisateurs. Aussi nous avons décidé de mettre fin à cette collaboration. Nous rappelons notre soutien auprès des victimes de violences sexuelles et sexistes. Nous continuerons à œuvrer pour que ces violences cessent ».