Val-d'Oise : 12 mises en examen après un affrontement entre deux bandes

VIOLENCES Cinq suspects ont été placés en détention provisoire

20 Minutes avec agence
— 
Des gendarmes du Val-d'Oise, mais aussi des Yvelines, de l'Essonne et de l'Oise ont participé aux interpellations.
Des gendarmes du Val-d'Oise, mais aussi des Yvelines, de l'Essonne et de l'Oise ont participé aux interpellations. — SICCOLI PATRICK/SIPA

L’enquête sur le passage à tabac de deux adolescents le 25 mai 2020 au cours d’une rixe entre deux bandes rivales du Val-d’Oise a connu un important développement. Les gendarmes ont récemment procédé à 12 arrestations de suspects, rapporte La Gazette Val-d'Oise. Certains sont mineurs.

Ils ont tous été mis en examen pour « tentative de meurtre ». Cinq des mis en cause ont été placés en détention provisoire. Les autres sont restés libres sous contrôle judiciaire. Deux d’entre eux ont interdiction de se rendre dans le département. Les investigations avaient été confiées aux gendarmes de la compagnie de Montmorency (Val-d’Oise).

91 gendarmes en action

Pour les interpellations, ces derniers ont reçu le soutien d’autres militaires du département, mais aussi de l’Oise, de l’Essonne et des Yvelines. En tout, 91 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés. La violente  rixe entre deux groupes d’une vingtaine de personnes s’était déroulée sur un terrain vague entre Louvres et Goussainville ( Val-d'Oise).

Les participants s’étaient affrontés à coups de mortier, de béquilles, de bâtons et de gaz lacrymogène. Deux adolescents de 13 et 15 ans avaient été roués de coups et pris pour cible par des mortiers. Ils avaient été laissés entre la vie et la mort.