Vaccination en Savoie : Des employées d'Ehpad auraient produit de faux certificats

FRAUDE Deux des suspectes ont démissionné, les autres ont été suspendues

20 Minutes avec agence
— 
Le tampon du centre de vaccination d'Albertville (Savoie) figurait sur lun des faux documents. (Photo d'illustration)
Le tampon du centre de vaccination d'Albertville (Savoie) figurait sur lun des faux documents. (Photo d'illustration) — SYSPEO/SIPA

Quatre salariées d’un Ehpad d’Ugine (Savoie) comparaîtront le 24 juin 2022 devant le tribunal correctionnel pour des faits de « faux et usage de faux ». Elles sont accusées d’avoir fourni de faux certificats de vaccination contre le Covid-19 à leur employeur. Pour pouvoir travailler, le personnel soignant doit en effet avoir reçu les injections anti-coronavirus depuis le 15 septembre.

Des aveux sans remords

Les employées, des trentenaires et des quadragénaires, ont reconnu les faits durant leur garde à vue le 23 novembre, rapporte France Bleu Pays de Savoie. Elles n’auraient en revanche fait état d’aucun regret. Deux des mises en cause ont démissionné de l’Ehpad, qui a suspendu les deux autres sans rémunération. Les investigations ont montré que le centre de vaccination d’Albertville ( Savoie) n’avait vu passer aucune des agentes.

Le tampon de cet établissement figurait pourtant sur le certificat produit par une des salariées. L’enquête se poursuit, notamment dans le but de déterminer le rôle d’une cinquième Savoyarde dans cette fraude. Actuellement en arrêt maladie, elle est soupçonnée d’avoir, elle aussi, utilisé un document contrefait.