Rennes : Neuf personnes en garde à vue après une opération anti-stups

TRAFIC Près de deux kilos de drogue ont été saisis ainsi qu’un fusil à pompe mardi dans le quartier de la Bellangerais

J.G.
— 
Illustration d'agents de la police judiciaire.
Illustration d'agents de la police judiciaire. — C. Allain / 20 Minutes

Le quartier est connu pour être un point de deal à Rennes. Mardi, la police judiciaire, épaulé par le Raid et la BRI, a mené une grosse opération anti-stupéfiants dans le quartier de la Bellangerais. Dix personnes âgées de 20 à 30 ans ont été interpellées lors de ce coup de filet, parmi lesquelles une femme qui a été laissée libre mercredi sans poursuites pénales.

Lors des perquisitions, 1,378 kilo de résine de cannabis, 301 grammes d’herbe, 238 grammes de cocaïne et 5.966 euros en espèces ont été saisis, a précisé Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes.

Des individus déjà bien connus de la justice

Les policiers ont également mis la main sur un fusil à pompe de calibre 12, un lanceur de balles de défense avec des munitions, un pistolet gomm cogne et trois véhicules.

Les neuf individus se trouvent toujours ce vendredi en garde à vue pour transport, détention, acquisition, offre et cession de produits stupéfiants. Sept d’entre eux ont déjà un casier judiciaire, dont trois condamnés pour trafic de produits stupéfiants.