Toulouse : Le cambrioleur vide quasiment l’appartement… mais laisse son tee-shirt

COMPROMETTANT Le visiteur de Noël vient d’être rattrapé un an après son forfait. Son ADN a « matché »

Hélène Ménal
— 
La serrure d'un appartement. Illustration
La serrure d'un appartement. Illustration — Mabel Amber - PixaBay

Casseroles, console de jeu, téléviseur, bijoux, papier, et même table à repasser et panière à linge sale, tout s’était envolé. L’histoire remonte à presque un an et sa victime, un étudiant toulousain habitant dans le quartier des Chalets, y a laissé presque l’intégralité de ses effets personnels. C’est en rentrant de ses vacances de Noël que le jeune homme a découvert sa porte fracturée. Derrière, il manquait tellement de choses qu’il n’a pas eu de mal à repérer un petit ajout vestimentaire : un tee-shirt, d’origine inconnue.

Le squatteur repasse prendre une douche

Le locataire s’est fait héberger, le temps de revenir le lendemain avec un serrurier. Cette fois, des chaussures avaient fait leur apparition et il y avait de la buée dans la salle de bains, signe que le visiteur de Noël était repassé se doucher. L’homme avait d’ailleurs semble-t-il passé plusieurs jours dans les lieux, tout en le vidant consciencieusement.

L’ADN du tee-shirt a permis aux enquêteurs de l’Unité des atteintes aux biens de la rive droite d’identifier un homme de 34 ans, déjà connu de leurs services, mais qui restait introuvable. Jusqu’à ce mercredi. Il s’est fait prendre lors de banal contrôle d’identité. Le trentenaire a reconnu son séjour chez l’étudiant et opté pour une procédure de « plaider-coupable ».