Bassin d’Arcachon : Quatre suspects dont trois mineurs écroués après un meurtre

ENQUETE Un homme de 25 ans avait été retrouvé mort, le visage tuméfié et les mains liées, le 22 novembre à l’entrée d’un camping à La Teste-de-Buch

M.B. avec AFP
— 
Police judiciaire
Police judiciaire — SYSPEO/SIPA

Une information judiciaire a été ouverte lundi par le parquet des chefs de meurtre en bande organisée, association de malfaiteurs et vol avec arme en bande organisée. Quatre suspects dont trois mineurs ont été mis en examen dans l’enquête sur le meurtre d'un homme de 25 ans retrouvé le visage tuméfié et les mains liées, le 22 novembre à l’entrée d’un camping du bassin d’Arcachon, à La Teste-de-Buch, a-t-on appris auprès du parquet de Bordeaux.

Parmi les quatre suspects mis en examen, tous placés en détention provisoire, trois sont des mineurs âgés de 15, 16 et 17 ans. L’enquête s’oriente à ce stade vers la piste d’un contentieux « probablement » lié en partie au trafic de stupéfiants, avance une source proche du dossier.

Les mains liées avec du ruban adhésif

Ces arrestations sont intervenues moins d’une semaine après la découverte le 22 novembre du corps sans vie d’un jeune homme par des employés du Domaine de la Forge, aux abords de ce camping situé sur la commune de La Teste-de-Buch. La victime avait les mains liées avec du ruban adhésif sur le devant du corps et « de multiples plaies » au visage, selon le parquet.

Dans un communiqué, l’établissement du Domaine de la Forge précise que « ce jeune homme n’avait aucun lien direct avec le Parc résidentiel de loisirs, il n’était ni un résident, ni un client occasionnel, et sa présence à proximité de l’entrée [n’était] que fortuite. »

Importantes blessures

Malgré l’importance des blessures, les policiers d’Arcachon avaient rapidement identifié la victime, un jeune homme de 25 ans, connu des services de police comme étant proche du milieu du trafic de stupéfiants, selon la source proche du dossier.

Les investigations de la police judiciaire de Bordeaux vont se poursuivre sous la direction d’un juge d’instruction.