Le Havre : Onze mille pièces de contrefaçon saisies par les douaniers

MARCHANDISE Les condensateurs électriques découverts doivent être prochainement détruits

20 Minutes avec agence
— 
Les douaniers ont rapidement émis des doutes quant à l’authenticité des produits (illustration).
Les douaniers ont rapidement émis des doutes quant à l’authenticité des produits (illustration). — SYSPEO/SIPA

Les douaniers du Havre (Seine-Maritime) ont procédé à une importante saisie de condensateurs électriques de contrefaçon, rendue publique vendredi. Onze mille pièces ont été découvertes le 19 octobre dans une palette de cartons, rapporte 76actu.

Ces condensateurs permettent de stocker de l’énergie, de stabiliser une alimentation électrique ou encore de séparer le courant alternatif du courant continu. Malgré le marquage CE et le nom d’un organisme de certification européen, les douaniers ont émis des doutes quant à l’authenticité des produits. « Les pièces électriques étaient anonymes et ne comportaient aucune mention de leur fabricant », indique la Direction générale des douanes et droits indirects dans un communiqué.



La destruction aux frais de l’importateur

La marchandise a d’abord été bloquée, le temps des vérifications. Après analyse, « de nombreuses incohérences » sont venues confirmer « le caractère fallacieux des inscriptions ».

Ces 11.000 pièces en provenance de Chine, destinées à une société installée en Vendée, seront prochainement détruites aux frais de l’importateur. L’opération douanière a été félicitée par Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics.