Grenoble: Elle affirme s'être introduite dans un appartement pour recharger son téléphone

VOL La suspecte alcoolisée a affirmé que la porte du logement dans lequel elle était entrée était ouverte

20 Minutes avec agence
— 
La jeune femme de 26 ans devait être placée en garde à vue après son dégrisement.
La jeune femme de 26 ans devait être placée en garde à vue après son dégrisement. — © O. Aballain / 20 Minutes

Le locataire d'un appartement de Grenoble (Isère) a poursuivi la femme qui s'était introduite dans son logement dans la nuit de vendredi à samedi. L'intruse serait entrée dans l'habitation et y aurait volé deux smartphones et un portefeuille, tirant au passage l'un des occupants de son sommeil.

L'homme aurait rattrapé la suspecte dans les escaliers de l'immeuble et se serait battu avec elle, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Interpellée et placée en cellule de dégrisement

Il aurait alors récupéré les biens dérobés et appelé les forces de l'ordre. Ces dernières ont procédé à l'arrestation de la femme âgée de 26 ans et l'ont placée en cellule de dégrisement. Elle était en état d'ébriété avancé. Elle a déclaré aux policiers qu'elle se trouvait en pleine nuit dans le quartier grenoblois de La Villeneuve lorsqu'elle a constaté que la batterie de son téléphone mobile était vide.

Elle a raconté être entrée dans un immeuble pour trouver une prise de courant dans les parties communes afin de recharger son terminal. La jeune femme a ensuite affirmé que la porte de l'appartement était ouverte et qu'elle y était entrée pour chercher une prise. En apercevant les téléphones des habitants, elle aurait décidé de les emporter plutôt que de charger sa propre batterie. La suspecte devait être placée en garde à vue après son dégrisement.