20 Minutes : Actualités et infos en direct
TRAFICUn site vendant du CBD dissimulait un vaste trafic de drogue

Grenoble : Un site vendant du CBD dissimulait un vaste trafic de drogue

TRAFICQuatre personnes ont été mises en examen cette semaine à Grenoble, suspectées de participer à un vaste réseau de trafic de drogue derrière un site web commercialisant du CBD
La vente de CBD, légale, a servi à couvrir un trafic de cannabis. (illustration)
La vente de CBD, légale, a servi à couvrir un trafic de cannabis. (illustration) - Lewis Joly / JDD/SIPA / SIPA
J. Le. avec AFP

J. Le. avec AFP

Neuf personnes ont été interpellées en Isère et dans la Loire, suspectées d’être à l’origine d’un important trafic de drogue, a-t-on appris vendredi 19 novembre auprès du parquet. Parmi elles, quatre ont été mises en examen à Grenoble pour « trafic de stupéfiants, exécution d’un travail dissimulé, blanchiment général et blanchiment de trafic de stupéfiants », selon le procureur de Grenoble.

Les quatre prévenus, âgés de 22 à 29 ans, auraient vendu du cannabis sur un site Web commercialisant du CBD (cannabidiol). Ils ont nié l’accusation alors que l’analyse de nombreux échantillons démontre « que la drogue saisie avait un taux de THC en moyenne quatre fois supérieur au taux légal de 0,2 % », a indiqué Eric Vaillant, le procureur de Grenoble, dans un communiqué.

Un stock d’une valeur de 5 millions d’euros

« C’est sous l’apparence légale d’une entreprise numérique, avec un site Internet associé, que les trafiquants parviennent à transmettre plus de 2.000 colis par mois à leurs clients, aussi bien en France qu’à l’étranger », enregistrant « près de 300.000 euros de recettes mensuelles », selon la même source.

Trois sociétés basées en Isère et en Italie servaient « à conditionner et envoyer la marchandise », le « montage financier » permettant aux trafiquants de « frauder les administrations et de blanchir d’importantes sommes d’argent ». Un total de 535 kg d’herbe et 57 kg de résine de cannabis, d’une valeur de cinq millions d’euros à la revente, ont été saisis pendant les perquisitions, ainsi que 245.000 euros sur un compte bancaire italien, selon le communiqué du parquet.

Sujets liés