Haute-Savoie : Un maire veut interdire la chasse et dissoudre une association

ACCIDENT DE CHASSE L’association pointée du doigt par l’édile de Vallières-sur-Fier participait à une battue quand un promeneur a été gravement blessé par un tir le 28 octobre dernier

20 Minutes avec agence
— 
L’association de chasseurs visée par le maire a indiqué qu'elle accepterait toute éventuelle mesure.
L’association de chasseurs visée par le maire a indiqué qu'elle accepterait toute éventuelle mesure. — Arnaud Andrieu/SIPA

François Ravoire, maire de Vallières-sur-Fier (Haute-Savoie), a appelé de ses vœux la fin prématurée de la saison de chasse sur le territoire de sa commune. Il a adressé au préfet une demande d’interdiction de la chasse. Il a aussi souhaité la dissolution de l’association communale de chasse agréée (ACCA) de Vallières-sur-Fier, une des deux associations locales de chasseurs, rapporte France 3 Rhône-Alpes.

La réaction de l’élu fait suite à la grave blessure d'un promeneur le 28 octobre dernier. L’homme de 29 ans avait été touché au thorax par une balle perdue. La thèse du tir accidentel d’un chasseur est privilégiée mais l’enquête est toujours en cours. Un individu de 55 ans qui chassait dans la zone avait été placé en garde à vue avant d’être remis en liberté. L’association pointée du doigt par le maire participait à une battue le jour du drame.

Interrogations sur les effets de l’arrêt de la chasse

La victime hospitalisée devait être entendue afin de déterminer la suite judiciaire à donner à l’affaire, avait expliqué la procureure de la République d’Annecy début novembre. Le président de l’ACCA de Vallières-sur-Fier a expliqué craindre les « dégâts causés par les sangliers et les chevreuils » en cas d’arrêt des activités de chasse. Il a néanmoins assuré respecter les décisions à venir, quelles qu’elles soient.