Règlements de compte à Marseille : Une figure montante du trafic de drogue arrêtée à Casablanca

TRAFIC DE DROGUE Karim Harrat, soupçonné d’être à la tête de plusieurs réseaux de stupéfiants dans les quartiers nord de Marseille, était sous mandat d’arrêt européen

C.D.
— 
Une voiture de police à Marseille. (Illustration)
Une voiture de police à Marseille. (Illustration) — P.Magnien / 20 Minutes

Un homme d’une trentaine d’années, soupçonné d’être impliqué dans un règlement de compte à Marseille et d’être à la tête de plusieurs réseaux de stupéfiants dans les quartiers nord, a été arrêté dimanche à l’aéroport de Casablanca, indique le parquet de Marseille, confirmant une information parue dans la presse marocaine.

L’arrestation a eu lieu sur la base d’un mandat d’arrêt européen diffusé par un magistrat instructeur de Marseille, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour chef d’assassinat en bande organisée. L’homme a été placé en détention, dans l’attente de son extradition vers la France.

Selon La Provence, Karim Harrat, dit « Rantanplan », est une figure montante du trafic de stupéfiants, qui aurait « des intérêts » à la cité de La Paternelle, dans le 14e arrondissement de Marseille, au cœur cet été d’un conflit meurtrier avec la cité Bassens.