Nice : La ville porte plainte après des affrontements entre jeunes à la patinoire

REGLEMENT DE COMPTES Deux groupes d’adolescents se sont retrouvés dès vendredi soir « pour en découdre »

E.M.
— 
La patinoire Jean-Bouin à Nice (Illustration)
La patinoire Jean-Bouin à Nice (Illustration) — Syspeo / Sipa

Une situation « tendue voire dangereuse » à la patinoire Jean-Bouin, selon les mots du premier adjoint à la mairie de Nice, Anthony Borré, a poussé la ville à porterplainte et a provoqué l’ouverture d’une enquête de la police nationale. Ce week-end, deux bandes rivales d’adolescents se sont rejointes au sein du complexe sportif pour un règlement de comptes​.

D’après les informations de Nice-Matin, le vendredi soir, deux jeunes ont été interpellés. Cette intervention des forces de l’ordre n’a pas suffi à empêcher une deuxième rencontre le lendemain. Avec 800 personnes sur la glace et dans les gradins, les agents de la patinoire ont alerté la police, qui a placé quatre personnes en garde à vue. Elles leur avaient lancé des projectiles et les avaient insultés. Une mineure a également été interpellée alors qu’elle s’en prenait aux policiers.

À la suite de ces deux incidents, la ville a décidé de renforcer le dispositif de sécurité de l’établissement, avec des contrôles renforcés à l’intérieur et à l’extérieur et « des patrouilles de police municipale plus régulières aux abords », a annoncé le maire Christian Estrosi. Il ajoute : « J’ai également décidé que la jauge d’accueil du public passe de 800 à 600 personnes et que toute personne étant identifiée comme faisant partie d’un groupe à l’attitude agressive soit évacuée et interdite d’accès à la patinoire ! » L’équipement municipal accueille de nombreuses familles les week-ends.