Manosque : Une vitrine rendant hommage à Samuel Paty cassée à coups de pierre

VANDALISME La vitrine abritait des photos à la mémoire de Samuel Paty disposées sur la façade d'un collège

20 Minutes avec agence
— 
La vitrine contenait des photos qui n'ont pas été détruites. (Photo d'illustration)
La vitrine contenait des photos qui n'ont pas été détruites. (Photo d'illustration) — ISA HARSIN/SIPA

Plusieurs individus s’en sont pris ce jeudi dans la soirée à une vitrine mise en place à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) pour rendre un hommage à Samuel Paty. Des témoins ont indiqué que les suspects avaient détruit l’installation en jetant des pierres dans sa direction.

Une enquête a été diligentée par le parquet de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) le lendemain des faits, rapporte BFM TV.

Des voisins ont prévenu les forces de l’ordre

Le groupe de casseurs n’a ni endommagé ni volé les objets posés dans le présentoir, dont des photos. Seule la vitrine abritant ces derniers a été détruite lors de l’action de vandalisme qui s’est déroulée aux alentours de 21 heures. L’installation se trouvait sur la façade du collège Saint-Charles de Manosque. L’alerte a été donnée par des témoins habitant à proximité de l’établissement.

Le professeur d’histoire et de géographie Samuel Paty avait été assassiné le 16 octobre 2020 à la sortie du collège du Bois-d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). L’enseignant de 47 ans avait été pris pour cible à l’arme blanche et décapité. L’attentat avait eu lieu quelques jours après qu’il avait montré deux caricatures de Mahomet issues de Charlie Hebdo lors d’un cours d’éducation civique consacré à la liberté d’expression.