Lyon : Ils volent des armes dans une voiture, elles se révèlent factices

VOL Du matériel militaire a été dérobé dans une voiture à la Guillotière dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Les voleurs ont emporté des armes qui se sont révélées factices 

J. Le.
— 
Les armes dérobées servaient à pratiquer l'airsoft. (illustration)
Les armes dérobées servaient à pratiquer l'airsoft. (illustration) — BALCOMBE/SOLENT NEWS/SIPA

Ceux qui croyaient mettre la main sur un arsenal ont dû en être pour leurs frais en appuyant sur la gâchette. Des individus ont forcé une voiture stationnée rue de Bonald, dans le 7e arrondissement de Lyon, dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 novembre.

Ils ont forcé le déflecteur pour ouvrir le véhicule, laissant des traces de sang au passage, que la police a pu prélever plus tard. Butin : un pistolet, deux armes de guerre et du matériel militaire.

Des répliques pour airsoft

Or le pistolet et les armes n’étaient que des répliques pour pratiquer l’airsoft, un loisir où les participants se servent de fausses armes à feu. Le propriétaire de la voiture est un ancien militaire de 29 ans, qui disposait de ce matériel dans ce but : « En plus des répliques d’armes, je me suis fait voler deux treillis, un casque de protection antibruit pour les tirs, des lunettes, une mallette souple, du gaz pour pistolets et d’autres accessoires pour les armes factices », a-t-il déclaré au Progrès, qui révèle le larcin. Un vol qui représente tout de même une perte de 3.400 euros.