Riom : Un bus caillassé et des conducteurs agressés verbalement par des passagers mécontents

TRANSPORTS Les chauffeurs ont exercé leur droit de retrait mais le service a repris ce mercredi matin

20 Minutes avec agence
— 
Les passagers n'auraient pas apprécier de ne pas trouver de place dans le bus.
Les passagers n'auraient pas apprécier de ne pas trouver de place dans le bus. — ArtisticOperations / Pixabay

Des conducteurs de bus du réseau RLV Mobilités ont affirmé avoir été agressés verbalement par un plusieurs personnes ce mardi après-midi à Riom (Puy-de-Dôme). Des passagers voulant emprunter la ligne entre Ennezat et Châtel-Guyon (Puy-de-Dôme) ne trouvant pas de place à bord du véhicule s’en seraient pris aux employés. Les faits dénoncés se sont déroulés à proximité du lycée Marie-Laurencin de Riom, rapporte La Montagne.

Parmi le groupe d’usagers mécontents, certains auraient jeté des cailloux sur le bus et insulté le chauffeur. Ils se seraient à nouveau à nouveau livrés à des agressions verbales peu après devant la gare de la ville. Le réseau de transport dessert les différentes communes de la communauté d’agglomération Riom Limagne et Volcans (RLV).

Des tensions fréquentes

Un conseil communautaire se tenait ce mardi soir. Le président de RLV Frédéric Bonnichon (LR) s’y est exprimé sur le sujet. « On ne restera pas sans réagir et on ne laissera pas la situation déraper », a-t-il affirmé, indiquant son intention de porter plainte.

Les chauffeurs de RLV Mobilités ont exercé leur droit de retrait et le trafic des bus a cessé à 18 heures. La circulation des transports a cependant repris ce mercredi matin.