Allier : Une free party rassemble 200 teufeurs dans un petit village de 350 habitants

ILLEGAL Les gendarmes ont contrôlé les participants à leur départ dimanche

20 Minutes avec agence
— 
Le maire du village Le Brethon a annoncé vouloir déposer plainte. Photo d'illustration.
Le maire du village Le Brethon a annoncé vouloir déposer plainte. Photo d'illustration. — MATHIEU PATTIER/SIPA

Durant deux nuits et trois jours, la population d’un petit village d’Allier de 350 habitants a explosé. Près de 200 fêtards se sont installés à Le Brethon pour profiter d' une free party organisée de vendredi à dimanche dans une clairière en forêt.

Les gendarmes ont été appelés sur place pour encadrer cette fête illégale. Une mission réussie selon le maire de la commune Olivier Laraize. « Le côté positif, c’est qu’il n’y a pas eu de débordement notable », a-t-il affirmé à La Montagne. Pour autant, il a décidé de déposer plainte, précisant que ses administrés avaient subi des nuisances sonores importantes.

« Besoin de liberté »

Les organisateurs avaient choisi de s’installer en forêt de Tronçais loin des habitations, pensant ne pas occasionner de gêne (sauf à la faune…). Ils avaient également prévu de ramasser les déchets avant de partir. Pour expliquer leur présence, ils avaient assuré avoir « besoin de liberté » en ajoutant : « Nous n’avons pas envie d’une soirée classique en boîte de nuit ».

Les participants à cette free party ont quitté les lieux dimanche. Les gendarmes, toujours sur place, les ont contrôlés pour vérifier s’ils avaient consommé de l’alcool et des stupéfiants. Selon nos confrères, plusieurs fêtards ont été verbalisés.