Échirolles : Mort suspecte d’un jeune homme dans une résidence étudiante

ENQUETE La victime, qui pourrait être un Kenyan de 24 ans, portait des traces de violences

20 Minutes avec agence
— 
La police mène une enquête pour faire la lumière sur ce drame.
La police mène une enquête pour faire la lumière sur ce drame. — Alexandre Vella / 20 Minutes

Le corps sans vie d’un jeune homme a été découvert vendredi dans une résidence étudiante d’Échirolles (Isère). Les sapeurs-pompiers avaient été alertés pour ouvrir la porte d’un appartement et ont contacté les forces de l’ordre dans la foulée, rapporte Le Dauphiné Libéré.

La victime portait des traces de violences. Selon les premiers éléments de l’enquête, relayés par France 3 Auvergne Rhône-Alpes, l’homme était allongé sur le dos, entièrement nu. Le logement était en désordre et des traces de sang auraient été relevées.

Un Kenyan disparu depuis un mois ?

La victime pourrait être un Kenyan de 24 ans dont la disparition avait été signalée par un proche il y a un mois, a précisé le procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant. Des analyses devront confirmer l’identité du corps, « déjà en cours de putréfaction », selon le magistrat.

Pour l’heure, les investigations sont menées par les agents de la sûreté départementale. Si la piste criminelle est confirmée, le parquet pourrait confier la suite de l’enquête à la police judiciaire de Grenoble. Une autopsie doit être réalisée ce lundi pour déterminer les causes de la mort.