Seine-Marne : Deux statues de lions en bronze volées sur le caveau de la famille Bouglione

PLAINTE De nombreux membres de la célèbre famille du cirque reposent à Lizy-sur-Ourcq

20 Minutes avec agence
Un lion dans un numéro de cirque.
Un lion dans un numéro de cirque. — S. Grits - AP - Sipa

Le cimetière de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne) a été le théâtre d’une mystérieuse intrusion, dans la nuit du 15 au 16 octobre dernier, a révélé La Marne mercredi. Deux énormes statues en bronze ont disparu, alors que les voleurs n’ont laissé aucune trace derrière eux. Les deux lions en bronze trônaient devant le caveau d’une partie de la célèbre famille Bouglione, expliquent nos confrères.

Ce larcin est un choc pour les héritiers des représentants du cirque français. « Chez nous, on ne touche pas aux morts », a ainsi témoigné auprès de La Marne Francesco Bouglione, à la tête du Cirque d’Hiver depuis plus de vingt ans. « Il y a la valeur de l’argent, bien sûr, mais pas seulement. Pour nous, c’est un peu comme si on touchait à nos défunts ».

Une terre de cirque

De nombreux membres de la famille Bouglione reposent à Lizy-sur-Ourcq, une commune à laquelle les circassiens sont très attachés. « Il n’y a pas un Bouglione enterré ailleurs », affirmait ainsi Thierry Bouglione au Parisien il y a quelques années. Certains grands noms des cirques Gruss et Zavatta ont également été inhumés dans la ville de Seine-et-Marne.

Une plainte a été déposée à la gendarmerie après le vol. Pour l’heure, les enquêteurs ignorent comment ces lourdes statues en bronze ont pu être emportées. Seul le portail du cimetière a été légèrement endommagé.