Toulouse : A 17 ans, il frappe sa mère, l’étouffe avec un coussin et la laisse inconsciente la croyant morte

AGRESSION Après avoir repris conscience, sa mère a appelé la police. Interpellé, son fils a été interpellé et déféré devant la justice

B.C.
— 
Un contrôle de police à Toulouse. Illustration.
Un contrôle de police à Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

Ce n’est pas la première fois que ce garçon de 17 ans s’en prenait à sa mère. Mais sa violence est montée d’un cran mardi dernier. Il était 15 heures, dans un appartement du quartier de la Ramée, à Toulouse, lorsque l’adolescent a commencé à frapper sa mère de 45 ans pour un motif futile selon une source policière.

Après lui avoir asséné des coups de pied et de poing, il a menacé de la tuer. Et s’y est employé en l’étouffant avec un coussin, la laissant inconsciente. La pensant morte, il a quitté le domicile. Après avoir repris ses esprits, cette mère de famille a appelé la police plus tard dans la soirée.

Arrivées sur place, les forces de l’ordre ont pu constater les traces de violence sur la victime mais aussi dans le logement. Ils lui ont conseillé de s’enfermer et d’aller porter plainte dès le lendemain. Quelque temps après, elle les a rappelées pour leur indiquer que son fils était rentré et s’était enfermé dans sa chambre.

Deuxième dépôt de plainte

La police l’a interpellé et placé en garde à vue. Lors de son audition, il a reconnu une partie des faits. Sa mère, qui a eu six jours d’ITT, a, elle, expliqué lors du dépôt de plainte qu’elle avait peur et que ce n’était pas la première fois qu’elle se rendait au commissariat pour signaler ses violences.

Le jeune agresseur a été déféré devant la justice jeudi et placé sous mandat de dépôt. Il devra s’expliquer le 25 novembre prochain devant le juge des enfants.