Finistère : Une salariée licenciée après des soupçons de maltraitance sur une résidente d’un Ehpad

ENQUÊTE Plusieurs témoins ont dénoncé les faits

20 Minutes avec agence
— 
La famille d'une pensionnaire et l'Ehpad ont déposé plainte.
La famille d'une pensionnaire et l'Ehpad ont déposé plainte. — Pixabay / sabinevanerp

Une enquête judiciaire a été ouverte après des soupçons de maltraitance de la part d’une salariée de l’ Ehpad « Les Trois Sources » à Loperhet, dans le Finistère. D’après plusieurs témoins, fin septembre, une aide-soignante s’en serait prise à une résidente.

La direction de l’établissement a recueilli les différents témoignages et entendu la salariée concernée. Elle a également informé la famille de la pensionnaire. L’employée, âgée d’une quarantaine d’années, a finalement été licenciée pour faute grave. Elle avait été recrutée il y a quelques mois. La direction de la maison de retraite a également effectué un signalement à l’Agence régionale de santé.

Une enquête en cours

« Cet acte grave nous interpelle et nous presse à nous positionner fermement face à l’inacceptable. Aucune excuse ne saurait justifier une violence ou un acte de maltraitance, qui plus est envers une personne vulnérable. Il est de notre devoir de refuser de laisser passer », a confié au Télégramme le directeur de l’Ehpad.

L’établissement et la famille de la personne âgée maltraitée ont porté plainte. L’aide-soignante doit être prochainement entendue par les gendarmes.