Orléans : Quatre arrestations en 48 heures pour des soupçons de violences conjugales

ARRESTATIONS Deux des quatre hommes arrêtés étaient encore en garde à vue ce lundi

20 Minutes avec agence
— 
La police nationale du Loiret a placé plusieurs individus en garde à vue.
La police nationale du Loiret a placé plusieurs individus en garde à vue. — Clément Follain / 20 Minutes

La police nationale du Loiret a procédé à plusieurs interpellations de conjoints soupçonnés de violences conjugales dans quatre affaires différentes à Orléans et ses environs. Les arrestations ont eu lieu sur une période de 48 heures entre ce vendredi soir et ce dimanche, rapporte La République du Centre. Deux des individus étaient encore en garde à vue ce lundi.

Il s’agit d’un habitant d’Olivet (Loiret) de 43 ans accusé d’avoir frappé sa petite amie d’un coup de tête. Les faits se seraient déroulés ce dimanche après-midi sur la terrasse du logement du couple. L’autre gardé à vue a été interpellé après que sa compagne a dû trouver refuge chez sa voisine à Fleury-les-Aubrais (Loiret) ce dimanche soir.

Violences devant un enfant

La jeune femme a affirmé que son mari, dont elle serait en train de divorcer, l’avait attrapée par les cheveux et le cou en présence de leur fille. Les deux autres interventions de la police ont eu lieu ce vendredi soir à La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret) et à Orléans le lendemain matin.

Le premier suspect de 45 ans est accusé par sa petite amie de lui avoir asséné une gifle. Il a avoué et comparaîtra prochainement devant le tribunal judiciaire. L’autre homme a été placé en garde à vue avant de recevoir un rappel à la loi pour des violences sur sa compagne, qui a expliqué que les coups étaient réguliers.