Lyon : Gérald Darmanin réclame plus de caméras de vidéoprotection

SECURITE Gérald Darmanin a déploré ce mardi l'absence de caméras de surveillance dans le quartier de la Duchère, à Lyon, où des policiers ont essuyé des tirs lundi 24 octobre. Il a adressé au maire un nouveau courrier l'invitant à en installer

J. Le. avec AFP
— 
Une zone de vidéosurveillance en centre-ville (illustration).
Une zone de vidéosurveillance en centre-ville (illustration). — A. GELEBART / 20 MINUTES

Au lendemain des tirs qui ont visé des policiers de la brigade anticriminalité dans le quartier de la Duchère, à Lyon, Gérald Darmanin a insisté sur l’insuffisance des caméras de surveillance dans les points de deal.

Lors d’une conférence de presse consacrée à l’action du gouvernement en matière de sécurité, le ministre de l'Intérieur a souligné que c’était « la troisième fois » qu’il adressait un courrier en ce sens au maire EELV de Lyon, Grégory Doucet.

Plus de caméras dans les points de trafic

Dans cette lettre, dont l’AFP a eu connaissance, Gérald Darmanin rappelle que « l’État est prêt à cofinancer des dispositifs » de surveillance et insiste sur « l’importance de bénéficier d’une couverture étendue en vidéoprotection, aussi bien pour la sécurité des habitants que pour celles et ceux qui assurent chaque jour leur protection ».

S’adressant lors de sa conférence de presse aux maires en général, et à celui de Lyon « en particulier », le ministre a estimé qu’il fallait « sortir de l’idéologie et mettre des caméras de vidéoprotection » dans les endroits où il y a des trafics de stupéfiants.