Drogue : Une tonne de cannabis saisie en région parisienne

ENQUETE La drogue était dissimulée dans des boxes de garage situés dans le Val-de-Marne

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration de la plante cannabis, que l'on pourrait prendre sous forme d'infusion, de gâteau, de vaporisation, si le cannabis thérapeutique est autorisé en France.
Illustration de la plante cannabis, que l'on pourrait prendre sous forme d'infusion, de gâteau, de vaporisation, si le cannabis thérapeutique est autorisé en France. — Pixabay

Les investigations avaient démarré dès 2019. Des enquêteurs ont saisi en début de semaine en région parisienne une tonne de cannabis en démantelant un réseau de trafic de drogues, a indiqué ce samedi le parquet de Bobigny, confirmant une information du Parisien. Les enquêteurs de l’Office central de lutte contre le crime organisé et de l’Office anti-stupéfiants ont procédé lundi à une vague d’interpellations en Seine-Saint-Denis et dans l’Oise.

La drogue, elle, était divisée en deux lots distincts cachés dans des boxes de garage situés dans le Val-de-Marne. « C’est une équipe très mobile », a souligné le parquet de Bobigny.

Bobigny, mais pas que

Le coup de filet a abouti à la présentation au juge d’instruction et à la mise en examen de douze suspects, jeudi et vendredi. Tous ont été placés en détention provisoire.

Les policiers ont découvert que ce réseau de trafic de stupéfiants tournait principalement autour d’une cité de la ville de Bobigny, mais « l’enquête se poursuit car il y a certainement d’autres endroits où cela pouvait être vendu, hors de la Seine-Saint-Denis », a déclaré le parquet à l’AFP.