Loiret : Le chien des gendarmes traque un suspect de cambriolage et permet son arrestation

FIN LIMIER Le berger allemand noir a notamment franchi un mur et traversé un buisson de ronces avant de retrouver le fuyard

20 Minutes avec agence
— 
Phantom est un berger allemand noir affecté au groupe d'investigations cynophile de Châteauneuf-sur-Loire (Loiret). Photo d'illustration.
Phantom est un berger allemand noir affecté au groupe d'investigations cynophile de Châteauneuf-sur-Loire (Loiret). Photo d'illustration. — Jake May -AP-Sipa

Phantom, un chien appartenant au groupe d’investigations cynophile de Châteauneuf-sur-Loire (Loiret), a permis l’arrestation d’un homme suspecté de vol le 14 octobre. Le berger allemand noir et son équipe avaient été mis à contribution pour retrouver des malfaiteurs en fuite après un cambriolage raté à Briarres-sur-Essone (Loiret), raconte La République du Centre.

Après l’échec de leur casse, les suspects s’étaient enfuis en voiture et avaient forcé un barrage de gendarmerie. Depuis, ils étaient recherchés par les militaires du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) de Pithiviers (Loiret). L’un des fuyards s’est réfugié dans une grange où il a finalement été interpellé grâce au flair de Phantom. Le chien a guidé les forces de l’ordre vers le bâtiment abandonné.

Une traque « truffe au vent »

Le berger allemand s’est lancé dans une opération de « suivi des odeurs » qui a duré une trentaine de minutes. Il a notamment contourné un mur et traversé des ronces avec les gendarmes sur ses pas. L’animal se déplaçait « truffe au vent » vers son objectif, ont témoigné les militaires.

Phantom a ensuite insisté pour pénétrer sur le terrain où se trouvaient la grange et le suspect qui s’y cachait.