Loiret : Alerte à la bombe et évacuation du collège où intervenait Latifa Ibn Ziaten

FAUSSE ALERTE Le coup de fil anonyme menaçant a été passé pendant la conférence de la mère d'une des victimes de Mohammed Merah

20 Minutes avec agence
— 
Une trentaine de policiers est intervenue pour inspecter les locaux évacués.
Une trentaine de policiers est intervenue pour inspecter les locaux évacués. — M.Libert/20 Minutes

Le collège Max Jacob de Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret), près d’Orléans, a dû être évacué ce mercredi à la suite d'une alerte à la bombe. Latifa Ibn Ziaten, la mère d’Imad Ibn Ziaten, un des soldats tués par Mohammed Merah en 2012, intervenait auprès d’une classe du collège, raconte Ouest-France. La procédure d’urgence a interrompu sa conférence : un individu anonyme a appelé l’accueil du collège en menaçant de « tout faire sauter ».

330 élèves et membres du personnel ont rapidement quitté les lieux. Une fois les 25 salles des bâtiments vidés de leurs occupants, les lieux ont été passés au peigne fin en milieu de journée. La trentaine de policiers dépêchés sur place n’a rien découvert.

Latifa Ibn Ziaten « cible » potentielle

L’alerte à la bombe a été levée aux alentours de 13 heures. Latifa Ibn Ziaten a été « la première à être évacuée, dans la mesure où elle aurait pu constituer une cible », ont indiqué les forces de l’ordre.

Le collège de Saint-Jean-de-la-Ruelle est le deuxième établissement scolaire du Loiret évacué pour cause d’alerte à la bombe en deux jours. La veille, le lycée Benjamin Franklin d’Orléans avait lui aussi reçu une menace similaire s’étant avérée infondée.