Seine-et-Marne : Un professeur et un surveillant frappés à l’entrée d’un lycée à Bussy-Saint-Georges

VIOLENCE Les suspects auraient voulu rentrer dans l'établissement pour régler leurs comptes avec un élève

20 Minutes avec agence
— 
Une enquête de police a été ouverte pour retrouver les suspects.
Une enquête de police a été ouverte pour retrouver les suspects. — E. Frisullo / 20 Minutes

Scène d’extrême violence à la sortie des cours au lycée Martin-Luther-King de Bussy-Saint-Georges ( Seine-et-Marne), ce lundi. En voulant interdire l’accès de l’établissement à quatre personnes non scolarisées, un professeur et un surveillant ont été violemment frappés par ces individus, rapporte Le Parisien.

Un conseiller principal d’éducation du lycée a voulu venir en aide à ses collègues mais a été bousculé à son tour. Les trois victimes ont porté plainte, tout comme la proviseur, qui a décidé de déposer plainte pour le compte de l’établissement.

La sécurisation du lycée demandée par les enseignants

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de police de Lagny-Chessy. Selon les premiers éléments, les quatre agresseurs présumés, qui seraient majeurs, auraient voulu pénétrer dans le lycée pour régler leurs comptes avec un élève. Quelques heures plus tôt, ils s’en seraient pris à une adolescente du deuxième lycée de la ville. Ils sont activement recherchés.

Cette violente agression a choqué la communauté enseignante. Dans une lettre envoyée aux parents d’élèves, à la municipalité et au conseil régional, les enseignants ont réclamé, comme ils le font depuis plusieurs années, la sécurisation de l’entrée avec l’installation d’un portail doté d’un sas, et éventuellement la mise en place de vidéosurveillance.