Toulouse : Après une soirée arrosée, le cycliste prend l'autoroute en pleine nuit pour rentrer chez lui

TRANQUILLOU Les patrouilleurs de Vinci l’ont trouvé sur l'A61, aux portes de Toulouse. Contrôlé par les gendarmes, il a écopé d’une amende

B.C.
— 
OpŽration de la Gendarmerie Nationale sur les routes du DŽpartement. Ici barrage filtrant au niveau de la zone d'activitŽs de Montaudran.20/03/2011 Toulouse
OpŽration de la Gendarmerie Nationale sur les routes du DŽpartement. Ici barrage filtrant au niveau de la zone d'activitŽs de Montaudran.20/03/2011 Toulouse — Frederic Scheiber/20MINUTES

Au lieu de longer le Canal du Midi, plus bucolique mais mal éclairé la nuit, il a préféré prendre un chemin plus rectiligne. Il y a une dizaine de jours, en pleine nuit, les gendarmes de Haute-Garonne​ reçoivent un appel leur signalant la présence d’un cycliste sur l’autoroute A61, sur la commune de Ramonville, aux portes de Toulouse.

A leur arrivée sur place, peu avant 5 heures du matin, les membres de l’escadron de sécurité routière constatent que les patrouilleurs de Vinci ont mis en sécurité l’homme sur l’axe Toulouse/Narbonne, qui a confondu la bande d’arrêt d’urgence avec une piste cyclable pour rentrer chez lui.

Le cycliste inconscient a emprunté l'A61 vers 5 heures du matin.
Le cycliste inconscient a emprunté l'A61 vers 5 heures du matin. - Gendarmerie nationale 31

Il faut dire que le conducteur du deux-roues sort d’une soirée arrosée, ce qui a pu mettre à mal ses facultés d’orientation. Soumis à un dépistage d’alcoolémie, les gendarmes relèvent un taux de 0,67 mg/l d’alcool par air expiré, soit 1,34 g par litre de sang. Soit largement au-dessus du taux maximal de 0,5 g autorisé, que l’on soit un automobiliste ou un cycliste. Après avoir reçu une amende, l’imprudent a été raccompagné chez lui, en toute sécurité.