Figeac : Au milieu des ordures, ils découvrent une (fausse) bombe reliée par des fils à un portable

ENQUETE Ce mardi, les employés de la déchetterie du grand Figeac, dans le Lot, ont trouvé ce qui ressemblait à un pain d’explosif, relié à un téléphone portable par des fils. Une enquête a été ouverte après la découverte de cette fausse bombe

Béatrice Colin
— 
Des équipes de déminage sont intervenus à la déchetterie de Figeac. (Illustration)
Des équipes de déminage sont intervenus à la déchetterie de Figeac. (Illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

On trouve de tout dans les poubelles. Mais rarement ce qui ressemble à première vue à une bombe. C’est pourtant la découverte qu’on fait ce matin les agents de la déchetterie du grand  Figeac, dans le département du Lot. Au milieu des ordures ménagères se trouvait un paquet ayant la forme d’un pain d’explosif relié à un téléphone portable par des fils.

Immédiatement, les employés ont alerté la gendarmerie nationale qui a fait appel à la section de déminage de Toulouse. Face à la possible explosivité de l’engin, l’ensemble du site a été évacué et les riverains ont été mis en sécurité.

Enquête ouverte

« Les premières investigations ont permis d’affirmer que le paquet suspect était en réalité un leurre, composé de matière pouvant s’apparenter à de la terre glaise ou de la pâte à modeler, relié par des fils électriques à un téléphone cellulaire en piètre état », a indiqué dans un communiqué le procureur de la République de Cahors, Frédéric Almendros.

Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine de la bombe factice et les techniciens en investigations criminelles de la gendarmerie de Cahors ont été saisis pour analyser cet engin, à l’origine d’une grosse frayeur.