Var : Des chasseurs s’introduisent sur son terrain malgré une interdiction, un couple s’indigne

COLERE La propriétaire du domaine avait posé des panneaux « chasse interdite » après avoir prévenu l’association de chasse locale

20 Minutes avec agence
— 
Le couple craint que ses chèvres soient confondues avec du gibier.
Le couple craint que ses chèvres soient confondues avec du gibier. — Petr Sznapka - AP - Sipa

Un couple d’oléiculteurs de Seillans (Var) en a ras le bol des chasseurs. Les époux possèdent des chèvres, ânes et chevaux. Et ils craignent qu’un accident de chasse ne leur coûte la vie. Ils ont demandé à la société de chasse locale de cesser leur activité sur leurs parcelles, situées en pleine forêt.

L’association a répondu par l’affirmative, tout en regrettant leur choix. Les oléiculteurs ont alors posé des panneaux « chasse interdite » sur leur domaine. Mais samedi 16 octobre, la propriétaire a été dérangée dans sa sieste par des chasseurs qui s’aventuraient là, sans autorisation, rapporte Var-Matin.

Le couple veut protéger ses animaux contre les chasseurs

L’oléicultrice a confié avoir eu peur, pour elle-même et pour ses animaux. « Outre les panneaux, il existe une application avec un géoportail pour savoir où on se trouve. Et si ce sont des Seillanais, ils connaissent le secteur », s’est-elle agacée dans les colonnes de Var-Matin.

Le couple compte bien continuer de protéger leur forêt des chasseurs. Ils ont même envisagé de créer un refuge pour animaux.