Seine-et-Marne : Une employée soupçonnée d’avoir détourné des sacs de luxe pour les revendre

VOL La jeune femme aurait déclaré plus de 20 sacs comme non conformes avant de les récupérer pour les revendre sur Internet

20 Minutes avec agence
— 
La jeune femme devra s'expliquer devant la justice. Elle risque une lourde peine de prison et une amende.
La jeune femme devra s'expliquer devant la justice. Elle risque une lourde peine de prison et une amende. — ALLILI MOURAD/SIPA

L’employée d’un sous-traitant d’une marque de maroquinerie de luxe est soupçonnée d’avoir détourné une vingtaine de sacs. La jeune femme, âgée de 26 ans et vivant en  Seine-et-Marne, a été interpellée ce mardi, révèle La République de Seine-et-Marne.

Chargée de contrôler la qualité, l’employée est soupçonnée d’avoir déclaré des sacs comme ne respectant pas le cahier des charges de la société. Elle les aurait ensuite récupérés avant qu’ils ne soient détruits, puis revendus sur Internet avec une fausse attestation d’authenticité.

Retrouvée grâce à son adresse IP

Alertée, la marque a déposé plainte en juillet dernier. Les enquêteurs ont pu très vite trouver l’escroc via l’adresse IP utilisée. Les gendarmes sont allés perquisitionner le domicile de la jeune femme.

Une somme de 3.400 euros, du matériel high-tech et des accessoires de mode ont été saisis par les enquêteurs, indiquent nos confrères. Après avoir avoué les faits, l’employée a été relâchée en attente de son jugement, prévu début 2022.