Lyon : Un cambriolage entre voisins à l’origine de l’incendie rue Paul-Bert

CAMBRIOLAGE L'incendie qui s’est déclaré le 14 octobre dans un immeuble de la rue Paul-Bert, dans le 3e arrondissement, n'était pas accidentel

J. Le.
— 
Les pompiers sont intervenus à temps pour éviter les blessés. (illustration
Les pompiers sont intervenus à temps pour éviter les blessés. (illustration — G. Varela / 20 Minutes

L’incendie qui a embrasé le cinquième et dernier étage du 32, rue Paul-Bert à Lyon, le 14 octobre vers midi, avait donné lieu à un sauvetage spectaculaire. Pour fuir la fumée qui avait envahi son appartement, un homme s’était réfugié sur le rebord de sa fenêtre ; un voisin avait réussi à lui attraper le bras pour le hisser en sûreté chez lui.

Un voisin cambrioleur et agressif

L’origine de l’incendie est moins héroïque, comme l’indique la DDSP dans un communiqué publié ce lundi. Une habitante de l’immeuble a déclaré avoir été cambriolée alors qu’elle s’était absentée quelques jours de son domicile. Le cambrioleur était passé par un trou dans une cloison mitoyenne. La victime est allée frapper chez le voisin, qui l’a menacée avec un couteau.

Alors qu’elle prévenait la police, le voisin a aspergé de produit inflammable la porte de son appartement avant d’y mettre le feu. L’incendie a ravagé l’appartement de la victime, se propageant rapidement vers les autres logements. Les habitants ont été évacués de l’immeuble sans qu’il y ait eu de blessé à déplorer.

La police a découvert dans l’appartement de l’accusé plusieurs effets appartenant à la victime. Présenté au parquet de Lyon le 16 octobre, il a été écroué en attendant un jugement en comparution immédiate ce mardi.