Saint-Etienne : Son dealer augmentait ses prix, il le tue d’un coup de fusil

MEURTRE Un homme de 48 ans s’est rendu à la police de Saint-Etienne mardi 12 octobre après avoir abattu son dealer d’un coup de fusil de chasse et l'avoir enterré dans une forêt du Roannais

J. Le. avec AFP
— 
La victime menait un trafic de stupéfiants et de cigarettes de contrebande. (illustration
La victime menait un trafic de stupéfiants et de cigarettes de contrebande. (illustration — MARTINI VIRGILIO/SIPA

Un homme de 48 ans a été mis en examen jeudi 14 octobre à Saint-Etienne puis écroué après l’homicide de son fournisseur de drogues à qui il reprochait l’augmentation de ses prix.

Le suspect, connu de la justice avec onze condamnations pour des vols aggravés ou des infractions à la législation sur les stupéfiants, a été plus tôt déféré à l’issue d’une garde à vue de 48 heures pour sa présentation à un juge d’instruction. Ce dernier l’a poursuivi pour « meurtre et trafic de stupéfiants ».

Le suspect craignait la réaction de la famille

Mardi 12 octobre, le suspect s’était rendu de lui-même au commissariat de Saint-Etienne, indiquant aux policiers craindre une réaction de la famille de la victime. Lors de sa garde à vue, cet habitant de Saint-Cyr-de-Valorges, une commune rurale du nord de la Loire, avait reconnu avoir abattu son dealer d’un coup de fusil de chasse le vendredi précédent, avant de l’enterrer dans une forêt en contrebas de sa propriété du Roannais.

Le corps de la victime, âgée de 29 ans et dont les proches avaient signalé la disparition à la police et lancé des appels sur les réseaux sociaux, avait été retrouvé plus tard à l’endroit indiqué. Installé depuis peu à Lyon. Le dealer était également connu de la justice pour trafic de stupéfiants et cigarettes de contrebande, selon la même source judiciaire.