Toulouse : Un jeune fracasse plusieurs vitrines… pour dormir au chaud au commissariat

SYSTEME D Un jeune de 20 ans a été arrêté pour vandalisme en pleine nuit à Toulouse. Le sans-abri voulait simplement dormir en cellule

H.M.
— 
Une patrouille de police nocturne à Toulouse. Illustration.
Une patrouille de police nocturne à Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

Il aurait pu essayer de joindre un centre d'hébergement mais il a choisi un moyen beaucoup plus spectaculaire de se procurer un toit pour la nuit. Un jeune de 20 ans a été interpellé par la police mercredi vers 5 heures du matin sur les allées Jean-Jaurès, au centre-ville de Toulouse, après avoir fracassé trois devantures avec une grosse bonbonne de protoxyde d’azote vide, retrouvée, a-t-il expliqué, dans une poubelle.

Le sans-abri, ni hilare ni ivre, n’a pas pris ses jambes à son cou quand les policiers sont intervenus. Il leur a juste expliqué qu’il vandalisait les vitrines pour dormir « au chaud » en garde à vue. Il a été exaucé, puis déféré devant le parquet ce jeudi en vue d’être jugé en comparution immédiate.

Mais les dégâts causés, encore en cours d’estimation, pourraient lui coûter bien plus cher qu’une nuit dans un petit hôtel.