Hérault : Une femme décapitée retrouvée à son domicile à Agde

ENQUETE Le parquet de Béziers a ouvert une enquête de flagrance du chef de meurtre

Thibaut Chevillard
— 
Police judiciaire. (Illustration)
Police judiciaire. (Illustration) — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Macabre découverte. Une femme de 77 ans a été retrouvée décapitée chez elle, à Agde, dans l'Hérault, a appris 20 Minutes de source proche de l’enquête. Mercredi soir, les policiers ont été appelés par le fils de la victime qui réside dans l’Essonne, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de sa mère qui vivait seule depuis le décès de son mari.

Les pompiers pénètrent avant eux dans le pavillon, vers 21h45, et tombent sur le corps sans vie de la septuagénaire. Selon nos informations, confirmant celles du Midi Libre, la tête de la victime était posée sur la table de la cuisine. Une autopsie est prévue jeudi après une nuit d’investigations sur place.

Le parquet de Béziers a ouvert une enquête de flagrance du chef de meurtre, confiée la police judiciaire de Montpellier. Les enquêteurs tentent désormais « d’identifier et d’interpeller le ou les auteurs des faits », indique le procureur de Béziers, Raphaël Balland, dans un communiqué.

Aucune piste n’est privilégiée pour l’heure

« Informé de ces faits, le Parquet national antiterroriste n’a pas revendiqué sa compétence jusqu’à présent, en l’absence d’éléments qui pourraient le justifier en l’état des investigations », ajoute le magistrat.

Le procureur précise que la victime, une institutrice à la retraite et mère de deux enfants, n’était pas connue de l’autorité judiciaire et que le commissariat d’Agde n’avait recueilli ces dernières années aucune plainte émanant d’elle. Par ailleurs, le procureur a indiqué avoir ouvert une autre enquête pour « violation du secret professionnel et recel de ce délit compte tenu de la nature des informations diffusées par certains médias ».