Pas-de-Calais : Recherches en cours pour retrouver un « grand félin » en balade

INSOLITE Gendarmes et fonctionnaires de l’Office français de la biodiversité s’activent pour retrouver un grand félin en liberté du côté d’Auxi-le-Château

Mikaël Libert
— 
Le «grand félin» photographié par la caméra thermique de l'hélicoptère des gendarmes.
Le «grand félin» photographié par la caméra thermique de l'hélicoptère des gendarmes. — Gendarmerie nationale
  • Un témoin a signalé la présence d’un grand félin du côté d’Auxi-le-Château, dans le Pas-de-Calais.
  • Les autorités ont confirmé la présence d’un fauve et lancé d’importantes recherches.
  • L’animal, dont l’espèce demeure indéterminée, n’a pas encore été retrouvé.

Depuis mercredi, des opérations de recherche sont menées du côté d’Auxi-le-Château, dans le Pas-de-Calais, après le signalement de la présence d’un « grand félin » en liberté a-t-on appris auprès de la gendarmerie, confirmant une information de la Voix du Nord.

Ce ne sont pas moins de 20 militaires qui ont été engagés, mercredi, et déjà 9 ce jeudi matin pour traquer la bête. Des agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) et des lieutenants de louveterie épaulent les gendarmes. Des moyens aériens, dont un hélicoptère, ont aussi été mobilisés pour cartographier le terrain. C’est dire à quel point le témoignage d’une habitante de la commune d’Auxi-le-Château a été pris au sérieux.

Aucun animal de ce type signalé disparu

A l’heure actuelle, l’espèce à laquelle appartient le félin mystère n’a pas encore été déterminée. « C’est un animal sauvage, un grand félin », explique à 20 Minutes une source à la gendarmerie. Ce jeudi, la trace de la bête avait été perdue mais les recherches se poursuivent, notamment pour tenter de retrouver des éléments pouvant permettre d’identifier le félin, comme des déjections ou des traces de pattes.

Le «grand félin» photographié par un témoin.
Le «grand félin» photographié par un témoin. - Gendarmerie nationale

Selon la gendarmerie, l’animal « a un comportement semi-domestique » et il « ne fuit pas systématiquement l’homme ». Pour autant, des gendarmes armés de fusils à pompe vont être déployés dans le secteur pour « rassurer la population ».

Reste que personne ne sait encore ce qu’un grand félin fait en liberté dans les environs : « Il n’y a aucun cirque ni aucun zoo ayant signalé la disparition d’un tel animal », poursuit-on à la gendarmerie, ajoutant que l’on pourrait être dans le cas d’un particulier détenant illégalement un fauve.