Haute-Garonne : Casquettes Dior et sacs Vuitton, ils convoyaient plus de 1.150 contrefaçons dans son coffre

TRAFIC Les gendarmes ont interpellé des trafiquants qui avaient pour 71.900 euros de marchandise contrefaite dans leur véhicule

B.C.
— 
Des casquettes de contrefaçon. (Illustration).
Des casquettes de contrefaçon. (Illustration). — MEIGNEUX/SIPA

On croise de nombreuses personnes dans la rue avec des sacs de luxe de grandes marques françaises. Et parmi ces accessoires de mode, certains sont très ressemblants, mais sont des faux, alimentés par des réseaux de trafiquants de contrefaçons en provenance de l’étranger.

Cette semaine, lors d’un contrôle à la barrière de péage de Lestelle, sur l'A64, au sud de Toulouse, les gendarmes du peloton motorisé d’Estancarbon sont tombés sur des adeptes de cette contrebande.

Dans leur véhicule, ils ont découvert pas moins de 1.150 pièces contrefaites. Au milieu des casquettes, il y avait des tee-shirts Lacoste, des chaussures ou encore des sacs de marque, imitation de ceux des maisons Dior, Prada ou encore Louis Vuitton. Une marchandise dont la valeur totale est estimée à 71.900 euros. Les occupants du véhicule ont été entendus et présentés devant la justice.